Saint-Malo Le dernier livre de la Malouine Agnès Martin-Lugand cartonne déjà

Le dernier livre d'Agnès Martin-Lugand est à peine sorti - le 16 mars 2017 - qu'il s'est déjà installé en tête des ventes. Interview de la Malouine Agnès Martin-Lugand.

19/04/2017 à 12:33 par lepaysmalouin

Première des ventes de livres en France la semaine dernière avec son nouveau livre  : la Malouine Agnès Martin-Lugand (Photo : Mathieu Thauin) a vraiment trouvé ses lecteurs... -
Première des ventes de livres en France la semaine dernière avec son nouveau livre : la Malouine Agnès Martin-Lugand (Photo : Mathieu Thauin) a vraiment trouvé ses lecteurs... -

Nous vous avions interviewée il y a un an, en avril 2016, alors que votre dernier roman, Désolée je suis attendue, sortait tout juste. Comment avez-vous le temps de tout faire : écrire, la promo, les dédicaces… ?!

C’est sûr que ça a été une année rock’n roll ! D’autant que celui-ci est sorti avec un petit mois d’avance. Mais je prends toujours autant de plaisir dans l’écriture et la rencontre de mes lecteurs

Dites-nous : qu’est ce que celui-là a de particulier ?

Eh bien c’était un vrai défi : pour la première fois, il y a deux points de vue, et je fais parler un homme. Alors j’avais un peu d’appréhension, bien sûr, parce que c’est très nouveau pour moi. Mais cette voix de Yanis est venue quand j’étais en train de construire le squelette de mon roman, il toquait tellement fort à la porte parce qu’il avait des choses à dire que je n’ai pas pu l’ignorer ! Ce livre-là est un peu différent des autres, mais ça reste mon ton, c’est moi, mais un petit peu différent, je dirais…

Ce n’est donc pas un portrait de femme ?

Si, il y en a toujours un, à travers Véra. Mais pour une fois, la rencontre n’est pas le sujet. Là, on a déjà un couple, et même un couple qui va bien, avec trois enfants. Le roman ne s’ouvre pas sur des personnages qui vont mal : je me suis autorisée à parler de gens qui vont bien ! Ils ont un côté monde de  ’Oui-Oui’. Il pouvait ne rien leur arriver. Mais l’idée était d’amener ce couple dans les turbulences La petite poussière, le grain de sable, c’était la frustration de Yanis : talentueux autodidacte dans le bâtiment, il vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de sa femme, Véra

Vos personnages féminins sont des femmes qui prennent leur vie en main. Celui-ci passe-t-il au second plan, occulté par le couple ?

Non ! Véra, c’est le socle de tout le monde, le garde-fou. Que les lecteurs ne s’inquiètent pas, ce n’est pas l’oubliée !

Comment se passe la sortie de votre livre ?

Eh bien Je dois dire qu’il vit un démarrage extraordinaire. J’ai vu dans l’Express que j’étais première des ventes J’ai de très bons retours ! Et les quelques séances de dédicaces que j’ai pu faire me confortent : mes lecteurs sont là, ils m’attendent, ils font la queue pour me voir C’est toujours aussi fou !

Votre précédent livre a également très bien marché, votre premier livre (Les gens heureux lisent et boivent du café) est en cours d’adaptation cinématographique…

Oui Je ne peux pas vous en dire plus sur le film, c’est quelque chose de très long, mais ils travaillent toujours dessus de l’autre côté de l’Atlantique ; Désolée je suis attendue est celui de mes livres qui s’est le mieux vendu en grand format (il sort en poche chez Pocket ce jeudi 6 avril) ; j’ai par ailleurs découvert dans Le Figaro que dans un classement des 20 auteurs qui vendaient le plus de livres j’apparaissais en 13ème position, et 8ème en tant que romancière française

Vous viendrez dédicacer votre livre à Saint-Malo ?

Je viens de faire le Salon du Livre de Paris, j’ai fait une librairie à Rouen et ce week-end le Salon du Livre de Limoges Mais bien sûr, je viendrai à Saint-Malo !

Recueilli par V.D.


J’ai toujours cette musique dans la tête, Agnès Martin-Lugand, éd. Michel Lafon, mars 2017.

35400 Saint-Malo

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter