Saint-Malo. Travelling Gibraltar passe par le Vauban 2

Quatre rendez-vous ciné pour célébrer la puissance de la ville de Tanger : c'est ce qui vous attend ce dimanche 12 février 2017 à Saint-Malo, au cinéma Le Vauban 2.

08/02/2017 à 17:51 par lepaysmalouin

,  et  à voir au Vauban 2 ce dimanche. -
, et à voir au Vauban 2 ce dimanche. -

La 28e édition du festival Travelling, qui se déroule chaque année à Rennes autour d’une ville phare traverse cette année le détroit de Gibraltar pour célébrer la puissance cinématographique de « Tanger la Blanche ».

Et Travelling passe par Saint-Malo, au Vauban 2, dimanche.

Dimanche 12 février, à 11h

Les aventures du Prince Ahmed. Le jeune prince Ahmed tombe amoureux de la ravissante Princesse Pari Banu. Pour l’épouser, il devra affronter son rival, le Mage Africain et s’allier avec la Sorcière dans le pays lointain des Esprits de Wak-Wak. La Mage Africain qui a capturé également la soeur d’Ahmed, la Princesse Dinarsade, pour la vendre à l’Empereur de Chine sera renversé grâce à l’aide d’Aladin et de sa lampe merveilleuse.

Dans le cadre de la programmation « Travelling Junior ». Pour tous, conseillé à partir de 6 ans.

Dimanche 12 février, à 14h30

Goodbye Morocco. Dounia, divorcée, un enfant, vit avec un architecte serbe à Tanger. Une liaison scandaleuse aux yeux de la famille marocaine. Le couple dirige un chantier immobilier où le terrassement met à jour des tombes chrétiennes du IVème siècle, ornées de fresques. Dounia se lance alors dans un trafic lucratif, espérant gagner très vite de quoi quitter le Maroc avec son fils et son amant. Mais un des ouvriers du chantier disparaît…

Dans le cadre de la thématique « Tanger et le cinéma ».

Dimanche 12 février, à 17h15

Much loved de Nabil Ayouch avec Loubna Abidar, Asmaa Lazrak, Halima Karaouane (1h44). Interdit aux moins de 12 ans. Marrakech, aujourd’hui. Noha, Randa, Soukaina et Hlima vivent d’amours tarifées. Ce sont des prostituées, des objets de désir. Vivantes et complices, dignes et émancipées, elles surmontent au quotidien la violence d’une société qui les utilise tout en les condamnant.

Focus sur le réalisateur Nabil Ayouch.

Dimanche 12 février, à 20h

Sur la planche, de Leïla Kilani avec Soufia Issami (1h46). Tanger – Aujourd’hui, quatre jeunes femmes de vingt ans travaillent pour survivre le jour et vivent la nuit. Toutes quatre ouvrières, elles sont réparties en deux castes : les textiles et les crevettes. Leur obsession : bouger. “On est là” disent-elles. De l’aube à la nuit la cadence est effrénée, elles traversent la ville. Temps, espace et sommeil sont rares. Petites bricoleuses de l’urgence qui travaillent les hommes et les maisons vides. Ainsi va la course folle de Badia, Imane, Asma et Nawal…

Focus sur la réalisatrice Leïla Kilani

Dimanche 12 février, 11h, 14h30, 17h15 et 20h, Le Vauban 2, La Grande Passerelle. Tarif : 5€ par projection / Tickets d’abonnement et autres contremarques acceptées. Préventes conseillées à partir de mercredi 8 février.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter